Ma garde-robe capsule : le bilan

par | Jan 27, 2018

Le challenge je couds ma garde-robe capsule 2017 est maintenant terminé.
Le principe : 12 mois, 12 projets, 12 vêtements cousus. Plus de détails ici.
L’heure du bilan a sonné !

Le défi de garde-robe capsule

Je peux d’ors et déjà te dire que ce défi a entièrement répondu à mes attentes ! Il m’a permis de coudre avec engouement de nouvelles pièces pour mon dressing, tout en sortant de ma zone de confort.
Aller plus loin dans mes réalisations et de me poser des objectifs plus hauts.
Soigner les finitions.
Et imaginer une garde-robe pensée dans son ensemble et non pièce par pièce.

Pour faciliter les associations.
Et éviter les doublons.
Et surtout me correspondre.

En plus, il va dans le même sens que mon défi d’une année sans shopping * puis 2 et en route vers 3 ! *

12 mois, 12 pièces pour le défi je couds ma garde-robe capsule 2017 - Avril sur un fil

12 mois, 12 pièces cousues

Allez, c’est parti pour la revue des pièces cousues pour ma garde-robe capsule 2017 !

En janvier, j’ai cousu le perfecto de Charlotte Auzou.

Je le trouvais un peu court et c’est toujours ce que je lui reproche. Je ne le porte qu’avec des robes, ce qui m’évite les courants d’air dans le bas du dos ! Sa couleur sobre me permet de l’associer facilement.

Je l’ai porté à plusieurs reprises sans pour autant qu’il devienne un IT de ma garde-robe capsule.

En février, c’est un haut à manches longues chaîne et trame que j’ai cousu.

J’ai jeté mon dévolu sur le Top Pam de la Maison Victor, dans un tissu imprimé original, mais dans des couleurs qui me correspondent.
Je le porte beaucoup, surtout associé à un jean, et en toutes occasions !

En mars, j’ai cousu une robe, en utilisant un patron que j’affectionne particulièrement, Moneta de Colette Patterns.

J’ai choisi un imprimé à motifs que j’aime particulièrement pour changer, des manches 3/4 pour pouvoir en profiter plus. Comme toutes mes robes Moneta, je l’ai beaucoup portée cette année. Elle se combine parfaitement aux vestes et gilets de ma garde-robe.

Bref, attends-toi à voir d’autres Moneta, je ne me lasse pas de ce patron !

Le body Nettie du mois d’avril a été au final très peu porté.

Je ne saurais t’en donner la raison… J’étais pourtant contente du résultat, du moins pour la partie visible du vêtement ! Car pour la partie invisible, il flotte toujours autant autour des cuisses ! Je vais essayer d’y remédier dans les semaines à venir et trouver dans mon dressing de quoi le mettre en valeur.

Pour mai, j’ai cousu le short Chi Town Chinos d’Alina Design Co. J’en ai particulièrement soigné les raccords et les finitions.

Il a été porté de temps à autre, en vacances ou au bord de la piscine, car pour tout te dire, je ne suis pas très à l’aise en portant cette pièce de ma garde-robe capsule.

En juin, c’est sur le top hippie que j’ai jeté mon dévolu, cousu dans un tissu vraiment très agréable à porter !

Bien que je rêvais d’un top off-shoulders, je le porte principalement en version volants sur les épaules à cause de ce pli disgracieux qui se forme au niveau de l’emmanchure, mais aussi parce que je trouve ça plus compatible à la vie quotidienne !
J’ai commencé une version robe longue qui attend le retour des beaux jours pour les dernières finitions !

En juillet, j’ai eu envie d’une jupe longue.
En toute simplicité.
J’ai donc fait mon patron, deux quarts de cercle, une ceinture et une fermeture invisible.

Je l’ai beaucoup portée cet été, c’est une jupe particulièrement agréable les doux soirs d’été. Je réfléchis à en faire une version hivernale, qui me servira de base pour vous faire le tuto promis !

Ah Plantain de Deer and Doe, là aussi un de mes patrons chouchous. Je l’ai déjà cousu bien des fois, et je ne m’en lasse toujours pas !

Pour cette version cousue en août, j’ai anticipé le retour de l’automne ! Un top avec empiècement en résille que je porte régulièrement !
Une couture facile pour des basiques auxquels on peut apporter une touche de fantaisie !

Avec septembre et la baisse des températures, j’ai ressorti un encours commencé un an avant : le jean safran de Deer and Doe.

Je le porte beaucoup au quotidien, j’aime sa coupe et l’originalité de ses poches. En revanche, le tissu choisi est assez fragile, car il montre déjà des signes d’usure au niveau de la fermeture éclair.
Il va falloir que je m’en fasse rapidement un autre !

En octobre, j’ai cousu la pièce de ma garde-robe capsule dont je suis certainement la plus fière : le bomber du magazine Ottobre. Il s’agit d’un projet de longue haleine pour moi qui habituellement préfère les coutures express, avec des points techniques plus complexes que ce que j’ai l’habitude de coudre ! Bref, je suis sortie de ma zone de confort et ça valait le coup de s’investir, vraiment !

Par chance, j’ai pu le porter à plusieurs reprises grâce aux températures clémentes du milieu de l’automne.
Lui est par contre un IT de ma garde-robe capsule !

Au mois de novembre, j’ai ajouté la catégorie gilets dans ce défi de garde-robe capsule ! Car il faut bien le dire, que serait la mienne sans gilet ?

Et j’ai choisi le gilet monceau. J’avais une idée bien précise en tête pour une version cocooning ou travail à l’atelier.
Il correspond parfaitement à mes attentes et même si c’est une des dernières pièces que j’ai cousues, c’est pourtant une de celles que j’ai le plus portées !

Décembre aussi a vu apparaître une nouvelle catégorie, celle de la tenue de soirée pour ajouter du chic à ma garde-robe capsule !

Pour un modèle que j’ai essayé avec beaucoup d’appréhension quant à sa compatibilité avec ma morphologie, je dois dire que j’ai été conquise par la robe givre de Deer and Doe. Je n’ai pas beaucoup de recul par rapport à cette pièce, mais je sens qu’elle va s’adapter à toutes les circonstances ! Oui, je suis fan !

Le bilan

Ce bilan, tu l’auras compris, est très positif ! Il m’aura permis de coudre des pièces plus complexes et de sortir de mes basiques !

L’émulation autour d’un projet collectif est toujours très stimulante ! Elle m’aura permis d’être assidue et de coudre les 12 pièces tout au long de l’année.
Certaines d’entre elles ont été à la fois ma participation à des défis et mon projet du mois de garde-robe capsule, et ce pour éviter de multiplier les vêtements et rester sur ma volonté de couture responsable.

En revanche, je l’avais annoncé dès le départ, pas de planification pour moi !
Dans la couture, il faut de la spontanéité, de l’imprévu, de l’envie, du rêve.

Merci donc à Clotilde qui est à l’origine de ce challenge !

Et pour 2018 me diras-tu ?
Il n’y aura pas de garde-robe capsule à proprement dit. Tu pourras en revanche continuer à suivre l’avancée de mon défi une année sans shopping. Je viens de passer le cap des 2 ans en décembre, et je continue sur ma lancée !

D’ailleurs, je te prépare là aussi un bilan. Et si tu veux toi aussi te lancer dans le challenge, j’ai ouvert un groupe facebook pour partager autour de nos avancées ! J’en parlerai plus en détails dans un prochain article.

Partage cet article autour de toi en l’épinglant sur Pinterest!

Pin It on Pinterest

Shares
Share This