Un dimanche sur un fil #33

par | Avr 19, 2020

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas, contrairement à ce que l’on pourrait croire en cette période particulière. Ces derniers jours, j’ai retrouvé le chemin de l’atelier et l’envie de reprendre mes dimanche sur un fil.
Oui, bien que ce blog fasse un peu partie de mon travail, je me laisse le choix d’écrire ou pas, l’inspiration ne vient pas toujours sur commande !
Et puis, ça m’a permis de m’isoler et d’être seule.
De profiter du calme.
Du silence surtout.
Avec quand même un petit sentiment de culpabilité de laisser mes poulettes se débrouiller seules… on ne se refait pas que veux-tu.
J’apprends.
J’apprends chaque jour un peu plus.

Un dimanche sur un fil de listes

Si au début de cette assignation à domicile, j’étais un peu perdue, je tournais en rond, je n’arrivais pas à me poser pour avancer sur mes projets, la situation a évolué. La reprise de mon bullet journal y est pour beaucoup je pense. Si mon organisation quotidienne s’arrête brutalement le 15 mars, j’ai repris feutres et crayons il y a 2 semaines.

Mon planning mensuel a bien changé, il recense désormais les anniversaires, apéro grillage, rendez-vous visio ou encore live IG… et à sa suite, j’y ai ouvert des listes.
Des idées de contenus pour le blog et mes différents réseaux sociaux.
Des informations pour mes futures plantations au jardin.
Des articles à écrire et des vidéos à tourner.
Des activités que j’aimerais faire pendant ce confinement.

Un dimanche sur un fil en cuisine

Parmi elles, il y a fabriquer mon levain et cuisiner du pain.
J’avoue avoir envie de mon lancer dans ces essais depuis plusieurs mois, sans en trouver le courage, ni en prendre le temps. Et sous l’impulsion de Julie et son #gangdulevain sur Instagram, j’ai essayé.
Vu la vitesse à laquelle le pain disparaît, je crois que c’est plutôt une réussite !

un dimanche sur un fil #33 - Avril sur un fil

Pour le levain, j’ai essayé la méthode chez Eugénie de @vikingonabike

View this post on Instagram

{Comment faire naître son levain} – EPISODE 1 . Tout d'abord, voici les ingrédients de base pour créer et alimenter sa souche de levain, appelée "levain-chef" ou "mère" : . 1) de la PATIENCE (mais genre, beaucoup, beaucoup.) Ça peut prendre 1 semaine avant d'être actif. Mais je sais que vous allez prendre le temps, parce qu'avec ce confinement, c'est ce temps qu'il faut remplir de trucs improbables, lents, vivants, merveilleux. . 2) De la farine si possible bio de blé, ou de seigle. Pour le blé (=froment) qualité t65 à t150 fonctionnent, plus on s'approche de la farine complète mieux ça fonctionne vite) T45 et T55 vous pouvez essayer mais elles sont plus pauvres et risquent de moins bien démarrer. . 3) De l'eau. A température ambiante. Qu'on aura laissé un peu à l'air libre si elle vient du robinet pour que le chlore se soit évaporé. . 4) Un bocal. Un vieux bocal à confiture propre ou une boîte type Tupperware fait l'affaire. Pas trop petit vous verrez pourquoi. . 5) (En option) Du miel. Ou un truc sucré si possible pas trop raffiné. Un chouïa suffit c'est juste à la création pour booster la souche. . 6) Une balance de cuisine. C'est vraiment très très utile, sinon vous allez devoir compter en cuillers à soupe et là bon courage, vraiment. . –> J0 du processus très simple: peser le bocal et noter son poids pour s'y retrouver plus tard ; y mettre un tout petit poids de farine (10 ou 15g par ex) + le même poids d'eau, ainsi que la pointe de couteau de miel (ou le chouïa de produit sucré). Sur la photo, j'ai 15g de farine t65 bio et 15 g d'eau. . Mélanger pour obtenir une pâte consistance pâte à gaufres. . Couvrez le sans le refermer hermétiquement. Je fais ça en posant simplement le couvercle ou bien en mettant un tissu humide par dessus. . Posez le bocal dans un endroit sans courant d'air, température un peu chaude ( radiateur, soleil…) . ⚠️Ne fermez pas hermétiquement le bocal! Il faut laisser un peu d'air passer. Posez le couvercle sans le visser ou comme moi mettez un tissu humide par dessus le pot. . Notez l'heure à laquelle vous commencez, et 24h après, on rafraîchit en doublant le poids du levain. Je vous reprécise tout ça demain dans le prochain post!

A post shared by Eugénie – l'ambullangère (@vikingonabike) on

Et pour la recette, c’est celle de Stéphanie de @pomverte que j’utilise.

View this post on Instagram

– LE PAIN – LA RECETTE EST A LA UNE – . . Je fais mon pain au levain depuis longtemps… mais j’avoue j’avais lâché… faute de temps (et d’envie aussi). Cette période particulière m’a redonné l’envie de relancer la boulange 👌🏻. . . Vous êtes hyper nombreux à me demander la recette en mp, je ne suis pas experte ni boulangère… mais je vais vous donner avec plaisir ma façon de faire ♥️ vos petits mots sont tellement motivants – MERCI -. . . Promis je poste les étapes – du levain au pain – en story à la une d’ici ce soir! Pas le temps de faire de jolies images, ce sera simple et efficace j’espère 😉. . . J’espère que ça vous aidera et vous plaira à tout à l’heure 😘. . . . #pain #painaulevain #levain #painmaison #boulange #bread #sourdoughbread #sourdough #homemadebread #breadlover

A post shared by ** Stéphanie ** (@pomverte) on

Je cuisine mon pain au levain avec de la farine d’épeautre. J’ai également fait quelques essais en y ajoutant du quinoa… plutôt sympa ! Je continue mes expérimentations et si un retour t’intéresse, je ne manquerai pas de t’écrire un sujet sur mes expériences culinaires !

un dimanche sur un fil #33 - Avril sur un fil

Et toi, comment se passe tes journées ? As-tu déjà testé le levain ?

Gardons le contact

Pour suivre l'actualité du blog et recevoir des mails inspirants, abonne-toi !

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
X

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer