Migration des tâches dans ton Bullet Journal : comment ça marche ?

par | Fév 2, 2018

J’ai plongé dans le bullet journaling il y a bientôt 18 mois et je suis toujours aussi enchantée par ce système de planification qui m’aide à m’organiser au quotidien. Retrouver au même endroit mon agenda, mon planning des repas de la semaine, les notes prises lors d’un rendez-vous, mes instants de bonheur, … est un véritable gain de temps et d’énergie ! Aujourd’hui, j’ai eu envie de te parler d’un concept simple et pourtant essentiel de ce système : la migration des tâches. 

Si tu démarres ton Bullet Journal, je t’invite à relire cet article : commencer un Bullet journal… Au secours, je suis perdue !

Organisation hebdomadaire - Bullet Journal - Avril sur un fil

La migration des tâches, qu’est-ce que c’est ?

La migration consiste à reporter dans ton Bullet Journal les tâches que tu n’as pas réalisées sur une période pour les reprogrammer à un autre moment.
Dans l’échelle du temps, la migration peut se faire de façon quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou encore annuelle.
On la met aussi en place au moment du passage d’un carnet à un autre, afin de ne pas perdre le fil de notre organisation.

BuJo : Planning quotidien - migration des tâches

La fin de chaque période est l’occasion de faire un point sur tes objectifs : quelles sont les tâches que tu as réalisées, celles que tu n’as pas mises en place et pourquoi ?
Peut-être as-tu vu trop loin, as-tu eu un problème technique ou encore un imprévu qui t’ont empêchée d’aller au bout ?

Surtout, reste bienveillante envers toi-même, ce n’est pas un aveu d’échec ni une course aux tâches accomplies !
Analyse la situation en toute franchise.
Fais le tri et demande-toi pourquoi tu n’as pas fait certaines tâches.
Et pourquoi précisément ces tâches-là.

Bien entendu, ce n’est pas toujours facile à exprimer, et chaque tâche non accomplie ne revêt pas d’une importance vitale. Pour celles qui sont importantes, questionne-toi sur ce qu’elles t’inspirent. Ennui, découragement, anxiété, … mets des mots dessus !
Ça t’évitera de les repousser indéfiniment !

Bullet Journal - Avril sur un fil

Techniquement, vois si la tâche non effectuée est toujours d’actualité.
Si elle n’est plus pertinente, tu l’annules.
Si elle l’est toujours, tu la migres vers la prochaine période.

Définis la façon dont tu gères le traitement des tâches dans les clés !

Bullet Journal : Clés / Keys - Avril sur un fil

La migration des tâches dans mon BuJo, comment ça marche ?

Comme tout ce qui concerne le Bullet Journal, rappelle-toi que chacun peut s’approprier le système et l’adapter à ses besoins. Aussi, la méthode de migration des tâches que je te propose ci-dessus est la mienne et n’est pas universelle ! 

A la fin d’un mois ou d’une semaine, je regarde mon planning mensuel ou hebdomadaire pour faire le point sur les tâches accomplies et celles qui ne l’ont pas été.

Certaines d’elles peuvent être obsolètes et ne plus avoir lieu d’être pour une raison ou une autre. Quand c’est le cas, je les annule en les barrant.
Pour les autres qui ont toujours du sens, je les migre en les annotant d’une flèche pointant vers la gauche et les reporte sur la prochaine vue correspondante.

Bullet Journal : migration des tâches, comment ça marche ? - Avril sur un fil

Pour ce qui est de la migration des tâches quotidiennes, j’ai trouvé tout simplement que celle proposée dans la méthode originelle ne me convenait pas. Bien que le concept me pousse à la réflexion, reporter les tâches de jour en jour ne m’apporte pas grand chose.
Aussi, je laisse les tâches ouvertes, jusqu’à ce que je change de double page, ce qui dans mon cas correspond à une semaine. Je reporte ainsi les tâches quotidiennes non accomplies dans ma prochaine vue hebdomadaire avant de les planifier quotidiennement par la suite.

Des questions sur la migration des tâches ? Rendez-vous dans les commentaires !

Si cet article t’inspire, épingle cette image sur Pinterest !

Une année sans shopping, le bilan

Matériel utilisé

Note : Cet article contient des liens affiliés, ce qui sous-entend que je recevrais une commission en cas d’achat sur de ta part sur le site via mon lien. Mais rassure-toi, ça ne te coûte rien ! Et jamais tu ne me verras mettre en avant des produits ou services que je n’utilise pas moi-même !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This