Vers une garde-robe raisonnée cousue main

par | Mar 19, 2019

Voilà plusieurs mois que je tourne en rond, à vouloir coûte que coûte construire une garde-robe capsule cousue main.
D’abord d’automne.
Puis d’hiver.
Sans pour autant arriver à coucher quoi que ce soit sur papier.
Je me suis remise en tête de lister les vêtements qui composeront ma garde-robe capsule de printemps. Et là, j’ai compris.
Oui, il m’aura fallu tout ce temps pour prendre conscience que le fonctionnement par saison ne me convenait pas. Il n’y a pas que ça d’ailleurs, certains ponts me questionnent, j’y reviendrais plus tard. C’est pourquoi, j’ai décidé de changer de cap et de tout doucement glisser vers une garde-robe raisonnée.

Réflexions… 

Aujourd’hui, il me restait un peu de temps avant d’aller chercher ma miniZ. Pas suffisamment pour commencer une nouvelle tâche, mais assez pour me pencher sur ce projet de garde-robe capsule cousue main qui me trotte dans la tête depuis un moment.
J’ai donc pris un de mes carnets où j’ai noté en entête « hauts ». 
L’idée était de lister les hauts nécessaires pour composer mes looks de printemps.
C’est la que la chose s’est corsée…

Tu le sais peut-être, je vis en Alsace, où le climat continental entraîne de fortes amplitudes thermiques annuelles. Et même parfois, de forts écarts de températures sur la journée. Oui, ici on pratique couramment la technique de l’oignon : on superpose les couches pour survivre au froid du matin et les enlever au fur et à mesure de la journée pour ne pas se liquéfier.
Sachant qu’en plus, les températures clémentes n’arrivent *en théorie* que rarement avant fin avril – début mai. 

En prenant en compte ces données climatiques et celles intrinsèques à la frileuse que je suis, tu imagines facilement ce qui m’a posé problème. Comment donc projeter une garde-robe capsule avec environ 35 vêtements, devant allier doudoune et petite robe printanière ?

C’est le principe même de garde-robe capsule tel que je l’avais lu et imaginé jusqu’à présent que j’ai remis en question. Comment font celles qui se limitent à 33 pièces par saison ? Elles n’habitent certainement pas en Alsace. Et est-ce qu’on bout de 3 mois elles prennent toutes les fringues de leur capsule et les rangent au placard ? 
Après tout un jean, ça peut se porter en toute saison.
Idem pour les tee-shirts.

Oui, ce fonctionnement de capsule par saison manque à mon sens de transversalité.
Il n’offre pas de vue d’ensemble.
De vision globale.
Il ne correspond pas à mon mode de fonctionnement, il va donc me falloir l’adapter.

Vers une garde-robe raisonnée cousue main - Avril sur un fil

Changer de cap

De garde-robe capsule … 

Les garde robe capsule saisonnières telles que tu peux les voir présentées sur les blogs ne regroupent pas toutes les mêmes catégories de vêtements et d’accessoires. Le nombre de pièces, lui, diffère d’une personne à l’autre, ce qui est cohérent, dans la mesure où chacune de nous à ses propres habitudes et contraintes.
Certaines incluent les chaussures et bijoux.
D’autres non.

En revanche, je n’en jamais vu parler de vêtements de nuits ou de sous-vêtements.
Ni présenter de vêtements de sport ou de tenues d’intérieur.
Ou encore de maillot de bain.

Bien entendu, elles restent toutes de belles sources d’inspiration. Et ces catégories laissées de côté sont toutes particulières. Mais si l’on veut avoir une vue d’ensemble de son dressing, pourquoi les exclure ? 
Je porte par exemple certains de mes gilets en maille aussi bien pour mon cours de yoga que pour aller travailler. 

Je me rends compte aussi que je n’ai pas forcément envie de me contenter du strict minimum.
Que mes besoins ne se contentent pas simplement de ce qui est nécessaire, sans pour autant aller vers le superflu.
J’aime pouvoir intégrer des pièces coup de cœur, qui ne sont pas indispensable, mais que j’ai plaisir à porter. 
Oui, tu vois, je suis comme tout le monde… parfaitement imparfaite !

Vers une garde-robe raisonnée cousue main - Avril sur un fil

A garde-robe raisonnée

Plus que de garde robe capsule, j’ai donc envie de parler de garde-robe raisonnée.
De créer un dressing mieux pensé, en accord avec celle que je suis.
Y intégrer uniquement des vêtements qui me ressemblent et que j’aime.
Avec des pièces qui s’associent facilement entre elles, sans pour autant me contenter de fringues unies.
J’ai envie de motifs.
J’ai besoin de couleurs.

Ma garde-robe raisonnée se limitera donc aux vêtements.
Je n’inclurai ni les chaussures, ni les écharpes ou les sacs à main.
Encore moins les boucles d’oreilles.
il y en a trop que je possède déjà, et que j’aime porter au quotidien.

Ma garde-robe raisonnée

L’idée de base

Alors, me diras-tu, concrètement, comment vas-tu t’y prendre pour construire ta garde-robe raisonnée ? 
Comme tu vois, après avoir lu le début de cet article, ma démarche est empirique.
Complètement.
Je tâtonne.
J’essaie.
Je reviens en arrière.
Avant d’avancer autrement.

J’imagine donc un fonctionnement sur un principe de garde-robe globale, avec d’une part un fond commun de vêtements qui se porte indifféremment toute l’année. Et d’autre part des vêtements clairement rattachés à une saison, hiver ou été principalement.
Typiquement mon gilet monceau matelassé se porte quand il fait froid et ma robe à bretelles centaurée quand il fait chaud.
Difficilement dans d’autres situations.

Gilet Monceau de Cozy Little World - Avril sur un fil
Robe centaurée de Deer and Doe - Avril sur un fil

En revanche, je peux aussi bien porter ma robe réglisse seule, avec de jolies chaussures aux beaux jours qu’avec des collants, un gilet et des bottines en début d’automne ou de printemps.

Look automnal : robe réglisse de Deer and Doe et Gilet Cannelle de Christelle Beneytout - Avril sur un fil

Ou encore, je peux avoir besoin d’un basique tee-shirt plantain à n’importe quel moment dans l’année.
Pour porter sous un gilet au printemps.
Avec une jupe en été.
Sous un bomber en automne.
Ou encore sous un pull en hiver.

Egalement à prendre en compte

Un certain nombre facteurs, reflets de notre style de vie, sont également à prendre en compte lors de la composition de notre garde-robe raisonnée : travail, sorties, sport, loisirs, organisation (lessives, repassage, …). Ils ont forcément une incidence sur le nombre de pièces qui la composeront.

  • Si je travaille de chez moi, ça n’empêche que j’ai aujourd’hui envie de porter des vêtements qui ont du style.
    Qui me ressemblent.
    Dans lesquels je me sente bien.
    Je t’avoue que je me suis longtemps laissée aller sur le sujet, il est temps de se reprendre en main.
    Certains jours en revanche, je pratique des activités salissantes (peinture, résine, …). Ces jours-là, je ne porte pas mes dernières pièces cousues main préférées ! Idem quand je cuisine, que je fais le ménage ou que je jardine.
  • Côté sorties, elles ne sont pas fréquentes. Mais il arrive parfois que j’ai besoin de tenues habillées plusieurs soirs d’affilée
    Bien entendu différentes les tenues.
  • Je ne suis pas une grande sportive, je ne l’ai jamais été. Si je vais à mon cours de yoga une fois par semaine, j’essaie depuis quelques temps de me bouger plus : vélo d’appartement, yoga à la maison, marche rapide… S’il est envisageable de porter un legging lors de deux séances consécutives, pour le tee-shirt, c’est no way.
  • Il m’en impossible de porter un tee-shirt ou une robe deux jours de suite. Bon, on est entre nous, non ? C’est une question de transpiration, de maladresse, de sauce tomate… Tu vois le tableau, quoi ! Il me faudra donc prévoir suffisamment de hauts dans ma garde-robe raisonnée, pour parer à tout imprévu.
  • Côté organisation, pour ce qui est des lessives, afin d’éviter tout gaspillage, j’attends d’avoir une machine pleine de couleurs, blanc ou foncé pour la lancer. Pas de lavages à vide.
    Je remercie le patron de mon homme grâce à qui nous avons pu confier en grande partie la tâche du repassage à une société de prestation de services. *Vive les chèques emploi service !* De ce fait, le repassage ici se pratique à jour fixe. 
    Je ne compte pas changer de mode de fonctionnement, il me faut donc avoir de quoi me vêtir toute une semaine. 

Et après…

Il va me falloir analyser plus en détails ma garde-robe actuelle avant de me lancer à corps perdu dans un nouveau projet de couture. Enfin bon, mon projet en cours est un nouveau jean safran, et là, aucun risque, vu l’état de désuétude de mon dressing dans cette catégorie.

Je te donne rendez-vous très vite pour la suite de la construction de ma garde-robe raisonnée.
Cohérence et plaisir en seront je l’espère les maîtres mots.

Pour ne manquer aucun article et recevoir du contenu exclusif via le Mag d’Avril sur un fil, rejoins ma liste de diffusion :

Si cet article t’inspire, tu peux épingler cette image sur Pinterest !

Couture : vers une garde-robe raisonnée cousue main - Avril sur un fil

Gardons le contact

Pour suivre l'actualité du blog et recevoir des mails inspirants, abonne-toi !

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
X